Votre Guide Complet de l’Assurance Trottinette Électrique en France

Le monde de l’assurance ? On y comprend généralement pas grand chose. Le jargon du métier est assez déconcertant.

Dans ce guide complet, vous allez découvrir le fonctionnement d’une assurance pour trottinette électrique. Et grâce à cette vue d’ensemble synthétisée, vous allez pouvoir choisir, sans avoir ce sentiment de vous faire plumer, la meilleure assurance pour votre EDPM (Engin de Déplacement Personnel Motorisé).

 

#1 De quoi est composée une assurance pour trottinette électrique ?

Pour faire simple, vous pouvez composer votre assurance trottinette électrique avec plusieurs « types » d’assurance.

Voici un résumé de ces différents types pour que vous puissiez comprendre concrètement de quoi il s’agit.

Type 1 : Assurance responsabilité civile « EDPM »

Si vous êtes responsable d’un accident en roulant, votre assurance responsabilité civile “EDPM” va indemniser votre victime. Ses dommages corporels et matériel.

Exemple : Vous partez au travail avec votre trottinette électrique et vous fauchez un passant qui traversait sur le passage piéton. Votre victime à la jambe cassée et sa veste déchirée.

En ayant souscrit une assurance responsabilité civile “EDPM”, votre assureur paiera les frais hospitaliers et remboursera la veste.

Type 2 : Une assurance “blessures corporelles”

Vous vous êtes blessé en trottinette électrique ? Alors votre compagnie d’assurance prendra les frais de VOS soins à sa charge.

Exemple : Vous êtes en train de rouler jusque chez vous. Le sol est mouillé et vous dérapez sur des pavés. Résultat de votre chute : 3 côtes cassées et une belle entorse à la cheville.

Si vous avez une assurance “blessures corporelles”, votre compagnie paiera votre visite à l’hôpital, vos soins et vos médicaments éventuels.

Type 3 : Une assurance “dommages matériels »

Votre assurance assure les dégâts matériels que votre trottinette électrique peut avoir suite à un accident, de tentative de vol, de vandalisme ou durant son transport.

Exemple : Vous sortez du train avec votre trottinette électrique. Pressé, vous faites tomber accidentellement votre trottinette dans les escaliers de la gare. En la ramassant, vous remarquez que le guidon est cassé.

Si vous avez une assurance “dommages matériels”, votre compagnie prendra à sa charge les frais liés à la réparation de votre trottinette électrique.

Type 4 : Une assurance Vol

Vous êtes indemnisé par votre compagnie d’assurance en cas de vol de votre trottinette électrique.

Exemple : Vous allez au cinéma en trottinette électrique. Arrivé sur place vous attachez fermement votre bolide avec un bon antivol. Pas de chance, durant la séance, un voleur a détruit votre antivol et s’est enfui avec votre moyen de transport.

Avec une assurance vol, votre assurance participera au remboursement de votre trottinette électrique.

Type 5 : Une assurance “défense juridique”

Votre compagnie assure vos frais de justice résultant de l’utilisation de votre trottinette électrique.

Exemple : Vous êtes en train de rouler et un chauffard alcoolisé vous fauche. Après l’accident, vous décidez de porter plainte. L’affaire va jusqu’au tribunal pour que le conducteur soit jugé.

Avec une assurance “défense juridique”, votre assureur couvrira vos frais de justice et paiera les honoraires de votre avocat.

#2 Combien coûte une assurance pour trottinette électrique ?

Il n’y a pas un prix fixe. On vous explique pourquoi.

Votre assurance pour trottinette électrique est modulable selon vos envies et les choses pour lesquelles vous êtes prêts à payer. C’est à vous de créer votre “pack”.

Vous désirez uniquement l’assurance responsabilité civile EDPM ? Ou alors une assurance responsabilité civile EDPM + une assurance blessures corporelles + une assurance vol (par exemple).

Le prix global de votre assurance peut aussi varier en fonction d’autres facteurs comme :

  • Le prix d’achat de votre trottinette. Exigez toujours une facture de la part de votre vendeur.
  • La marque et le modèle.
  • Les caractéristiques techniques comme la puissance moteur.
  • Vous : âge, antécédents, etc.

Voici nos 3 conseils pour trouver la meilleure assurance pour votre trottinette électrique et payer le juste prix :

  1. Posez-vous la question : dans quelles situations est-ce que j’aimerais être assuré ?
  2. Demandez plusieurs devis identiques auprès de différentes compagnies.
  3. N’hésitez pas à poser des questions au courtier pour voir si il sait de quoi il parle. Si il ne connait pas son sujet, fuyez.

#3 Une assurance trottinette électrique est-elle obligatoire en France ?

Mais ne vous faites pas avoir par votre courtier et les sites « publicitaires » douteux.

Aux yeux de la loi, la seule assurance obligatoire pour votre trottinette est une assurance responsabilité civile « EDPM”.
Les autres “types” d’assurances (vol, blessures corporelles, dégâts matériels, dommages matériels, juridique) sont des options et donc pas obligatoires.

En France, nos trottinettes électriques sont des véhicules motorisés. Et la loi dit que tous les véhicules motorisés doivent avoir au minimum une assurance responsabilité civile.

Si vous roulez en trottinette électrique sans “assurance responsabilité civile EDPM” vous commettez un délit. Et pour ce délit, l’amende peut s’élever jusqu’à 3750€ d’après l’article L 324-2 du Code de la route.

#4 Quelles compagnies d’assurance nous conseillons-vous ?

Vous représentez une compagnie d’assurance et votre entreprise propose une (excellente) solution d’assurance pour les utilisateurs de trottinettes électriques ? Contactez-nous !

#5 Rouler sans assurance responsabilité civile « EDPM” : les risques

CAS 1 : Pas d’accident.
Vous roulez sans assurance, personne ne vous arrête pour vous contrôler, vous n’avez pas d’accident et ne blessez personne. Chance pour vous.

CAS 2 : Accident avec victime.

Si vous êtes responsable d’un accident en roulant et que vous n’avez pas d’assurance “responsabilité civile EDPM” ça risque de faire mal. Pourquoi ?
Parce qu’en plus de payer une forte amende (jusqu’à 3750€ pour défaut d’assurance), c’est VOUS qui allez devoir rembourser les dégâts causés à votre victime.

Exemple 1 : Votre journée de travail est terminée et vous rentrez chez vous en trottinette électrique. Inattentif, vous percutez un passant qui traversait la rue. Celui-ci fait une violente chute sur le crâne et devient tétraplégique.
Sans assurance, vous allez devoir indemniser votre victime de plusieurs centaines de milliers d’euros.

Exemple 2 : Vous roulez en trottinette, vous brûlez une priorité et terminez sur le capot d’une voiture de luxe qui passait au même moment. La facture du garagiste pour les réparations s’élèvent à 21.600€.
Sans assurance, c’est vous qui allez devoir payer ce montant entièrement.

Il est clair que rouler en trottinette électrique sans assurance RC comprend de véritables risques. Notre conseil : souscrivez au minimum une assurance responsabilité civile.

#6 Quelle est la différence entre votre assurance responsabilité civile classique et une assurance responsabilité civile EDPM ?

Votre assurance responsabilité civile classique (habitation / multirisques) ne vous couvre pas en cas de souci avec votre trottinette électrique. Pourquoi ?

Votre assurance responsabilité civile classique ne vous protège pas si vous êtes en train de rouler avec un véhicule motorisé.

Donc pour être assuré en trottinette électrique, vous devez avoir une autre RC “EDPM”.

#7 Votre engin roule à plus de 25km/h. Devez-vous être assuré ?

Oui au minimum une RC. Même si les trottinettes électriques dépassant 25 km/h sont pour l’instant illégales sur la voie publique.

Pourquoi ? Parce que le code des assurances n’est pas le même que le code de la route.

Pour votre information, une compagnie d’assurance a le droit d’assurer tout ce qui n’est pas un délit ou un crime. Et rouler en trottinette électrique “rapide” n’est pas un délit ou un crime dans le code des assurances.

Cependant, peu nombreuses sont les assurances qui proposent d’assurer les trottinettes électriques dépassant la vitesse de 25 km/h. Il faut leur laisser le temps de s’adapter et de proposer de véritables solutions.

#8 Assurance vol pour votre trottinette électrique : les choses à savoir

Allez-vous être totalement remboursé en cas de vol de votre trottinette ?

Pour le savoir, il faut lire le contrat que vous propose votre compagnie d’assurance et bien comprendre le système de franchise.

Une franchise c’est tout simple, il s’agit de la somme que VOUS allez devoir payer en cas de problème.

Exemple 1 : Aucune franchise
Un voleur est parti avec votre trottinette à 2300€. Votre assurance vous rembourse 2300€.

Exemple 2 : Franchise avec montant fixe
Vous avez payé votre trottinette 1190€. Dans le contrat, votre assureur a indiqué qu’il remboursera 900€ si on vous la vole. Votre franchise est donc de 290€.

Exemple 3 : Franchise avec pourcentage
Le prix de votre trottinette neuve était de 1000€. Si votre trottinette est volée, votre compagnie a écrit dans le contrat qu’elle vous remboursera 70% du prix d’achat.
Votre franchise est donc de 300€.

 

 

Quel antivol agréé pour pouvoir être assuré ?

Il est fort possible que vous ne soyez pas remboursé en cas de vol si vous aviez attaché votre trottinette électrique avec un antivol médiocre.

La plupart des assurances exigent que vous ayez un antivol qui suive différentes normes et caractéristiques techniques. Regardez bien ce qui est demandé par votre assurance.

Vous roulez en Trott’ ? Découvrez l’ANUMME !

L’ANUMME c’est l’association française qui soutient les utilisateurs d’engins de déplacement personnels motorisés (donc les trottinettes).

Les personnes travaillant dans cette organisation font un travail remarquable pour permettre aux trottinettes électriques de rentrer sereinement dans le paysage urbain.

N’hésitez pas à aller faire un tour sur leur site anumme.fr pour voir comment ils vous soutiennent et comment vous pouvez les aider.

0
Votre panier